Bienvenue sur le site officiel de Chauray

Index de l'article

 

 expression

Cette page est également diffusée dans le magazine municipal Chauray Info

 


 

  BIEN VIVRE À CHAURAY  

Pas de message dans ce n° de Chauray Info

Christel DE OLIVEIRA, Yohann AUBERT et Sylvie CHAIGNE

 


 

  CHAURAY À VENIR  

 

Que dire depuis la dernière réunion de la commission d’accessibilité de notre commune ?

Nous n’avons pas été élu(e)s uniquement pour siéger au sein des conseils municipaux mais également pour porter vos doléances et représenter les habitant(e)s de nos quartiers respectifs. Régulièrement, nous sommes sollicités par des administrés, pour des aménagements qui pourraient améliorer la situation des personnes à mobilité réduite. Quelles actions ont été mises en œuvre parmi celles identifiées lors de la dernière réunion de la commission d’accessibilité, la première de la nouvelle mandature en date du 29/04/2021 ? Á notre connaissance, RIEN ou quasiment RIEN !! Peut-être l’aménagement des arrêts de bus rue des Combes, placé davantage sous la responsabilité de la CAN, voire du Département que celle de la Commune.
Mais, quid du remplacement des portes d’accès à la mairie, du pôle des élus, de la salle des mariages, par des portes sectionnelles automatiques, quid de l’accès aux étages du Temple, quid de la reprise des peintures de nombreux passages piétonniers, quelque peu effacés par le temps, (bien que la commune ait acquis une traceuse routière pour plus de 16 000 €), quid du résultat de l’étude relative à la mise en œuvre d’un élévateur d’accès à la scène de la salle des fêtes ??

Certains habitants souffrant de mobilité réduite, utilisant nos infrastructures, proposent également un arasement plus prononcé de la bordure de trottoir, permettant de ne pas rester bloqué avec un fauteuil dans le caniveau lors de leurs nombreuses tentatives de franchissement (toujours pas réalisé pour une demande formulée en août 2021). Un autre habitant, malvoyant, nous fait savoir qu’il serait opportun de peindre en blanc ou d’apposer des films réfléchissants sur les têtes E/S des barrières en bois présentes dans les voies de traverses, destinées à interdire toute circulation de véhicules à moteur.
Bref, face à ces sollicitations insistantes, trop répétitives, nous allons une nouvelle fois interpeler le président de notre commission d’accessibilité afin qu’il la réunisse rapidement dans le but de prendre en compte ces demandes et de réaliser enfin les travaux nécessaires.


Dresser un bilan des besoins est essentiel, y remédier c’est mieux.
 


Christian LOUSTAUNAU et Claude QUESNEL